humeur

Alchimie…

L’alchimie entre deux êtres ne s’explique pas. Elle ne se comprend pas non plus. Elle se vit.

Mais que se passe-t-il lorsque cette alchimie frappe deux personnes trop fières, trop fortes, trop indépendantes? Que se passe-t-il quand ces deux là refusent d’aimer parce qu’ils savent très bien comment ça se fini? Parce qu’ils ont peur. Parce qu’ils ne veulent pas tout gâcher. Parce qu’aucun des deux n’a envie d’être enfermé dans ce carcan qu’est le couple. Est ce justement pour ça qu’ils sont attirés l’un vers l’autre?

Malgré tous leurs efforts pour se raisonner, malgré les distances qu’ils tentent de mettre entre eux, leur chamailleries, leurs sous-entendu piquant, leurs discussions pour mettre les choses aux clair et tenter de faire comme s’ils étaient de simples amis qui parfois couchent ensemble, ça les rattrape tôt ou tard. Le jeu du chat et de la souris ne fait qu’attiser la flamme. Ils se posent des questions, se disent que ce n’est pas possible, se trouvent des excuses. Et puis ils replongent. Plus l’attente est longue, plus le lien est fort. Plus ils se repoussent et plus ils sont attirés. Et ça les prend aux tripes…

Ce qui n’était qu’un simple jeu de séduction au départ s’est transformé en une passion à la fois effrayante et excitante. Le soir où ils ont dérapé, ils n’imaginaient pas qu’une telle alchimie entre eux pouvaient être possible.

Tout est naturel. Les gestes ne sont pas réfléchis mais sont parfaitement coordonnés. Leurs étreintes sont passionnées, à chaque fois. Leurs corps se réclament. Leurs yeux se cherchent, leurs peaux se répondent. C’est comme s’ils se connaissaient par cœur mais qu’ils se découvraient à nouveau. C’est indescriptible. C’est incompréhensible. C’est même tellement fou qu’ils ont du mal à y croire.  Ils ne comprennent pas comment c’est possible parce que c’est la première fois qu’ils connaissent ça. Et ça leur fait peur…

Peur que ça s’arrête un jour, peur que l’autre se lasse, peur de gâcher une amitié, peur de ce qu’ils pourraient ressentir, peur de l’attachement, peur de souffrir…

Mais l’alchimie ne s’explique pas. Il ne faut pas chercher à la comprendre. Il faut simplement la vivre…

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s