humeur

La vies des autres

J’ai toujours adoré regarder chez mes voisins. Pas pour les espionner comme une commère mais plutôt pour imaginer leurs vies.

Je me souviens que quand j’étais petite, lorsque j’étais dans la voiture avec mes parents, mon passe-temps favori était d’observer les appartements des gens. Et si par chance, je voyais quelqu’un, je me demandais aussitôt quelle vie il pouvait bien avoir, était-il heureux? Traversait-il une mauvaise période? Qu’allait-il faire de sa journée? Une dame qui prépare le repas, une autre qui étend son linge, un homme qui fume sa cigarette sur un balcon et pouf, mon imagination se mettait en route! Je regardais les gens dans les cafés, dans les boutiques, dans les avions aussi.

Chez moi aussi je pouvais assouvir ma passion. Je me souviens d’un voisin au dernier étage de l’immeuble en face de ma chambre. Il vivait dans un studio. J’imaginais sa déco, ce qu’il pouvait bien faire dans la vie, son caractère. Parfois il me faisait un petit signe de la main. Il savait que je l’observais mais ça n’avait pas l’air de lui poser problème.

En grandissant, j’ai gardé cette passion, bien qu’elle se soit un peu calmé. Mais parfois, quand je suis à un feu rouge et que j’aperçois un appartement, je divague. Quand je fume une cigarette le soir sur mon balcon, j’observe la vie des voisins. Ceux qui regardent la télé, celle qui se prépare pour sortir. J’imagine qu’elle va a un premier rencard vu le nombre de robes qu’elle a passé. Je me demande si elle passera une bonne soirée. Le petit couple qui mange sur le balcon. Ils se racontent leur journée. Peut être qu’ils prévoient leurs prochaines vacances.

Ce soir, j’étendais mon linge, quand un de mes voisins que je croise parfois est arrivé en bas de l’immeuble. Il m’a regardé plusieurs fois. Alors je me suis demandée s’il faisait pareil que moi. Est ce qu’il était en train de m’inventer une vie? Est ce qu’il m’a reconnu? Est ce qu’il se demande pourquoi j’étends mon linge à 22h? Je l’observais et je me disais qu’on était peut être en train de faire la même chose. Je suis allée ranger mon panier à linge et quand je suis ressortie, il était parti… Alors j’ai imaginé qu’il rentrait du travail, qu’il prendrait une douche et qu’il redescendrait pour promener son chien…

window-498394_1280

Publicités

11 réflexions au sujet de « La vies des autres »

  1. Je suis sûre que tout le monde a fait ça au moins une fois dans sa vie haha S’imaginer la vie des autres n’est pas du voyeurisme, je pense que quelque part ça nous rassure. Les autres aussi ont leur vie, leur routine, leurs problèmes… Bref les autres aussi sont humains, et peut-être qu’en faisant cela on se sent moins seuls… 🙂
    Bisous, Marion, Chronicles of Marion.

    J'aime

  2. Je me retrouve complètement dans ta description. D’autant plus que j’ai déménagé en février et que j’ai de nouveaux voisins que je vois beaucoup évoluer dans la rue. Je m’invente toute une histoire et j’adore ça. Mais j’aimerais aussi faire connaissance avec eux. Ca se fait petit à petit et ça me fait plaisir aussi 🙂 Super article en tous les cas !

    Aimé par 1 personne

  3. Je vois qu’on est nombreux à faire ça !
    Dans un genre plus extrême, le magazine Slate avait fait un podcast où un homme racontait une histoire un peu honteuse : comment il avait essayé à tout prix de devenir amis avec ses voisins. C’était captivant (mais un peu flippant !)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s