humeur

JobMaker, aime ton prochain job!

J’ai remarqué plusieurs fois sur mon Facebook une pub pour un site. Au début, je n’y ai pas prêté attention. Et puis un jour, allez savoir pourquoi, j’ai cliqué. Un monde nouveau s’est ouvert à moi…

J’ai découvert JobMaker. J’y suis allée à tâtons au début parce que je ne savait pas trop ce que c’était mais en y regardant de plus près, j’ai vite compris que ça collait bien avec ma vision des choses. Vu les nombreuses réactions suite à mon post Aide-toi toi même, je me suis dis qu’il fallait que je répande la nouvelle!

JobMaker, C’est quoi, c’est qui?

Tout d’abord, ce sont trois personnes: Julie Coudry, Nicolas Galand et Alexandre Glas. Ils ont compris qu’il y avait quand même un gros soucis au niveau du monde du travail. Eux aussi pensent que ce n’est pas normal de prendre le premier job venu parce que « c’est mieux que rien ». Alors ils ont réfléchi à une solution. De là est né JobMaker!

L’idée, c’est que chacun a le droit de s’épanouir dans son travail et de trouver le job qui lui correspond. Qu’on peut être offreur de compétences et pas demandeur d’emploi. Pour ça, le site s’inspire des méthodes de coaching pour nous aider à trouver la bonne voie: la nôtre.

Comment ça se passe?

JobMaker, ça se passe en 8 étapes que l’on peut étaler sur plusieurs mois ou plusieurs jours, au choix, chacun son rythme. La première étape est gratuite. Elle nous permet de nous détoxifier des idées reçues comme justement le « c’est mieux que rien », entre autre. Ensuite, on paye 29 euros pour la suite et on se laisse guider par les vidéos de Julie qui nous explique ces différentes étapes.

Pour qui?

Pour tout le monde! Les jeunes, les moins jeunes, JobMaker s’adresse à toutes les personnes qui en ont marre de chercher du boulot parce qu’il faut bien bosser quelque part, à ceux qui veulent trouver leur voie, ceux qui ne travaillent pas, ceux qui veulent se reconvertir. Bref, toute personne ouverte d’esprit qui trouve que la voie actuelle pour trouver du boulot est complètement inadéquate.

Conclusion

Vous imaginez bien que le concept me parle! Moi qui croyais être folle de vouloir faire quelque chose qui me plait vraiment alors que tout le monde me conseille de retourner dans la restauration, je m’aperçois qu’il y a des gens qui pensent comme moi et qui veulent faire bouger les choses. J’en suis à la deuxième étape pour l’instant (j’ai programmé la troisième pour demain!) et je pense que ce parcours peut m’aider. Je vous tiendrai bien entendu au courant de la suite des événements et je vous invite à faire un tour sur le site et à regarder cette vidéo qui explique bien le concept et le but de JobMaker!

 Le blog de Julie: http://www.juliecoudry.com/

jobmaker

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s