Non classé

Un point final …

J’ai besoin que les choses soient claires. Surtout quand on me quitte. Quand on me quitte à moitié, je ne comprends pas bien. Comme avec mon ex. Un jour où j’y repensais, je me suis souvenue qu’il ne m’avait jamais réellement quitté. Il n’avait pas prononcé les mots « c’est fini ». Il ne m’a pas dit qu’il me quittait. Ce qui a été d’autant plus dur puisque mon petit cerveau n’avait pas eu de signal de fin.

Alors l’autre jour, quand il s’est installé avec mes amis et moi au comptoir, je me suis dit qu’il était temps que j’éclaircisse les choses. Que je mette un point final à notre histoire. Même si c’était fini depuis longtemps en théorie, pour moi, ce n’était pas un sujet clos. J’ai mis deux ans avant de pouvoir lui reparler normalement, c’est bien qu’il y avait un soucis!

Et puis de fil en aiguille, on en est arrivé à parler de notre période post-rupture et il m’a rappelé que je n’avais pas été très agréable avec lui (le goujat!). Cette phrase m’a fait monter sur mes grands chevaux « MAIS C’ÉTAIT LÉGITIME! » je crois que je lui ai fait un peu peur quand même. En tant qu’homme, sa première réaction fut de finir sa bière pour pouvoir fuir le plus rapidement possible. « Ah bah oui voila, on commence à parler sérieusement et tu t’en vas! ». C’est le rosé qui a parler à ma place. Mais à ma grande surprise, l’homme à (enfin!) porté ses couilles prit son courage à deux mains, recommandé une bière et m’a répondu « ok, alors viens on va discuter dehors tous les deux ».
Je ne m’attendais pas à ça mais j’étais prête. Prête à conclure enfin cette histoire qui m’avait mise à l’envers. Prête aussi à lui dire merci. Prête à tirer un trait là dessus.

Je n’ai pas eu le temps de réfléchir à ce que je voulais lui dire qu’il était déjà en train de s’excuser. Il s’excusait de m’avoir traité comme il l’avait fait (comme une merde quoi!), d’avoir été un lâche à l’époque. Il a reconnu ses torts. J’ai failli m’étouffer. Tout ce qu’il aurait dû me dire au moment de notre séparation, il le déballait deux ans plus tard.
J’ai été honnête moi aussi et je lui ai avoué qu’il m’avait blessé, qu’il était le premier auquel je m’étais vraiment attaché et que c’était pour ça que j’avais eu besoin de l’ignorer pendant si longtemps. Il s’est encore une fois excusé.

Comment je me sens après tout ça? Soulagée et perturbée. Soulagée d’avoir enfin entendu les mots qui manquaient à l’époque. De l’entendre dire que ce n’était pas moi le problème, que c’était juste le mauvais moment. Que c’était lui qui n’était pas prêt à ce moment là. Qu’il avait agit comme un connard.
Perturbée parce qu’il est toujours celui qui m’avait plu à l’époque. Parce qu’il était comme mort pour moi et que je me suis retrouvée à boire des verres avec lui. Parce qu’il fait toujours des petits sous-entendus sur nous deux…

Est ce que cette histoire finira vraiment un jour?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s