Non classé

Horloge biologique…

Je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit, mais j’ai toujours été quelque peu réticente à l’idée d’avoir des enfants.

L’idée de la grossesse me fait flipper. 
Bien évidement, à chaque fois que j’ai juré que je n’aurai, ô grand jamais, d’enfant, on m’a répondu : « c’est parce que t’es encore jeune/célibataire… Tu verras, l’horloge biologique se réveillera… » Naturellement, je n’y ai jamais cru!
Quand j’ai rencontré Chéri, je ne pensais pas qu’on irait aussi loin, (ni dans le temps, ni dans les kilomètres!) je ne me suis donc pas souciée du problème. 
Mais, lors d’une soiree de beuverie un beau jour, le sujet est arrivé sur le tapis. Je ne me souviens plus comment ni pourquoi, toujours est-il que j’ai balancé entre deux bouteilles gorgées de champagne « moi, des enfants? JAMAIS!!! » sans trop me soucier de savoir si c’était important pour lui.
Quand j’ai vu sa tête, je me suis souvenue de ma copine Popples (ce n’est pas son vrai nom, on est d’accord!) qui me conseillait toujours de ne pas avouer ce genre de chose au début d’une relation, au risque de faire peur à l’éventuel partenaire. Trop tard, j’avais déjà lâché la bombe. 
Il avait l’air déçu. Lui, il en veut des enfants. 
Ce soir là, je m’en suis sortie avec un « de toute façon, on n’en est pas là! » Et j’ai changé de sujet. 
Seulement aujourd’hui, notre relation a évolué, nos sentiments aussi et, soyons honnête, la trentaine approche. Et cette salope d’horloge commence à faire tic-tac!
Je m’en aperçois quand mes menstruations (j’adore ce mot, il est tellement vilain!) approchent. L’idée de procréer commence à faire son chemin!
Le mois dernier par exemple, j’ai passé la moitié de la soirée à me renseigner sur les Doulas dans ma région (il n’y en a qu’une dans les A-M, ça m’a déprimé!), je lis beaucoup d’article sur la grossesse/l’allaitement etc et je regarde baby boom!
Une fois mon cycle terminé, je redeviens normale
Je ne suis toujours pas sûre à 100% de vouloir des enfants, mais je ne suis pas sûre non plus à 100% de ne pas en vouloir (oui, Paradoxe est mon deuxième prénom!)
Mais aujourd’hui, je peux dire à Chéri que je peux commencer à penser, à réfléchir à l’idée d’éventuellement avoir peut être des enfants un jour! 
Si vous étiez comme moi et que vous avez finalement eu des enfants, j’aimerai bien vos avis! 


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s