Non classé

La déception…

Vendredi matin, j’ai repris la route. Après mon coup de mou, (qui finalement est plus tenace que je ne le pensais) je me suis dit que Wellington serait la solution! On m’en a dit tellement de bien, et puis c’est la capitale, et puis Chéri m’a dit que j’allais adorer parce qu’il a entendu dire que ça ressemblait à Melbourne, et Melbourne c’est très joli! (Paraît-il!)

C’est donc le cœur en joie et plein d’espoir que je roule vers l’inconnu!

4h de route, un arrêt à Mcdal et beaucoup de virages plus tard, me voilà arrivé à la capitale…
Euh… Comment dire… C’est ça Wellington?! Ce n’est pas vraiment ce que j’avais imaginé… 
Par où commencer? 
Les routes peut être! Mon petit 4×4 peine à passer entre deux voitures! Je doit vérifier que je ne pète pas le rétro de la voiture garée et de celle qui roule à côté de moi! Et puis du coup, je loupe la rue à droite, celle ou je devais tourner! 
Pas grave, je tournerai à la prochaine! Que neni gente dame! C’est un sens interdit! Et c’est comme ça pendant 5 rues environ! Et si je tourne à gauche? Cul de sac! 
J’annonce a Chéri que je vais planter la voiture ici, au milieu de la route, et que je vais me mettre en boule et pleurer!
Après moult tours, détours et retours, je trouve finalement une place (payante!) et un hôtel (payant aussi, mais c’est logique, hein!). Demain est un autre jour paraît-il, je m’endors en me disant que demain, ça ira mieux!

Après une bonne nuit de sommeil, nous partons acheter les billets pour le ferry qui ne partira qu’à 17h. Ce qui nous laisse du temps pour explorer la ville. Je me dis que je vais bien finir par lui trouver quelque chose de charmant!
Eh bien non, en fait. Les bâtiments sont gris. Grands, gros et gris. Les quelques maisons anciennes sont cachées par des buildings. Les jolies rues que j’imaginais arpenter d’un pas légers sont en fait des avenues pleines de boutiques de luxe, de fast-food et de pervenche! (Je me suis d’ailleurs pris une prune!)
Les gens klaxonnent pour rien. Les places sont rares et coûtent un bras. 
Quant aux bars, je ne les ai jamais trouvé!
On m’aurait donc menti! (Ô rage! Ô desespoir!)
Y aurait-il un passage caché qui mène à la Wellington que j’imaginais et dont on m’a parlé? 
Est ce que le fait d’être dans une mauvaise dynamique ne me fait voir que les mauvais côtés de la ville?
Aurais-je placé trop d’espoir dans cette ville?
Tant de questions sans réponses.
Toujours est-il que je suis vachement déçue et que mon moral (qui n’est déjà pas au top!) en a pris encore un petit coup. Je me dis que l’île du Sud a intérêt à être vraiment très très belle et différente de l’île du Nord, comme on me l’a rabâché depuis que je suis arrivée! 
Sinon, je me mets en boule et je pleure, mais cette fois pour de vrai!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s