Non classé

Mon homme, cet extraverti…

En lisant un article sur le blog de Ifeelblue, j’ai compris où était mon problème: je serais donc inteovertie. Fort bien, ça me va.
Et puis en réfléchissant un tout petit peu, j’ai compris que Chéri était plutôt l’inverse, c’est a dire extraverti!
Quand on s’est rencontré, on s’est trouvé plein de points communs et c’était tout beau tout rose. Sauf que, au fil du temps, on se rend compte qu’on est quand même vachement différent aussi! Surtout quand on est ensemble 24h/24!
C’est pendant ce voyage que je me suis aperçue de la vrai nature de Chéri (et de la mienne aussi!).

J’avais déjà remarqué, en France, qu’il avait des facilités pour parler avec tout le monde, mais comme on sortait beaucoup à l’époque et qu’on travaillait tous les deux dans un bar, je pensais que c’était dû à l’alcool notre métier.
En arrivant en NZ, j’ai constaté qu’il avait toujours, voire même plus qu’avant, cette capacité à discuter de tout et de rien avec n’importe qui! Chose que, bien évidement en tant qu’introvertie, je suis plus ou moins incapable de faire! Je peux me forcer un peu pendant quelques minutes, mais très vite, le bavardage m’ennui. Par exemple, lors d’une de nos premieres soirées dans le nord du pays, nous avons rencontré pas mal de français. (On n’est pas Chauvin mais quand tu as passé plus de temps avec des Allemands jeunes et bruyants, tu as tendance à te diriger vers tes compatriotes!) Tout le monde est plutôt sympa et nous passons la soirée tous ensemble.
Une fois les banalités du genre « tu viens d’où? Depuis combien de temps tu es en NZ? Tu fais quoi dans la vie » passées, il nous faut trouver de nouveaux sujets de conversation. Et ici, la majorité des backpackers parle d’alcool et de weed. Perso, les anecdotes sur les soirées arrosées de chacun me font rires, mais au bout d’un quart d’heure, je commence à me lasser! (Les gens n’ont ils pas d’autres choses à raconter?) 
Mais Chéri, lui, il s’éclate! Il peut passer toute la soirée à parler de bières et de bedo sans aucun problème!
Même dans les champs, il passait ses journées à tchatcher! (Ce qui pouvait être parfois très agacant pour moi!)

Le soir après dîner, quand moi j’ai besoin de souffler et de me retrouver seule, lui cherche des activités à faire avec les autres (autres avec qui nous avons déjà passer la journée, pris le petit déjeuner, lunch, apéro et diner avec!)

C’est parfois difficile a gérer pour moi. Forcément, je n’ai pas envie de passer pour la relou alors je fais l’effort de m’intégrer. Jusqu’au moment ou je pète un plomb intérieurement et où je vais m’enfermer dans ma chambre! (Sûrement parce que je n’ai fait ma crise d’adolescence correctement!)

Mais quelque fois c’est aussi agréable d’avoir quelqu’un qui me pousse à m’ouvrir un peu (quand je suis d’humeur!) ou qui parle pour deux (quand je n’ai pas envie!).
Je crois que si on était semblable sur ce point, on aurait du mal à se supporter.

On se complète sur ce point. Lui parle et moi je pense trop!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s