Non classé

Le Grand Pardon…

J’ai toujours été très attirée par la religion Juive. Et ce soir commence Yom Kippour, ou le Grand Pardon. Ça me donne matière à réflexion…


« Car en ce jour, Il fera expiation pour vous purifier de toutes vos fautes, afin que vous soyez purifiés devant Dieu » – Lévitique 16,30

 Le jour précédant le Yom Kippour est une partie intégrante de cette fête. Plus qu’un jour destiné aux préparatifs, c’est un moment où chacun doit pardonner son prochain, a fortiori manifester son amour, son amitié à tous, quels qu’ils soient. En bref, c’est une période qui, combinée avec le Yom Kippour, veut rectifier les habitudes de l’Homme.
Yom Kippour est la fête juive la plus connue dans le monde, et c’est celle que respectent tous les Juifs, même les moins pratiquants. Elle marque le paroxysme des 10 jours de pénitence qui ont suivi la fête de Roch Hachana. Cette fête, appelée aussi le Grand Pardon, permet au pratiquant d’obtenir le pardon divin pour ses fautes et donc de s’en libérer pour bien commencer la nouvelle année.

L’idée de pardonner, de se repentir et de se libérer me plais. C’est un peu comme s’il fallait tout laisser de coté, se débarrasser de toutes ses haines, ses mauvaises actions, ses mauvaises pensées. tout abandonner pour repartir sur de bonnes bases. C’est ce qu’on devrait faire plus régulièrement. 
Pardonner ne veut pas dire qu’on est faible, au contraire, je pense que celui ou celle qui sait pardonner est plus fort. Pardonner ne veut pas dire oublier. Pardonner signifie qu’on n’a plus de colère envers quelqu’un. Pardonner est libérateur. 
Je pense qu’une fois qu’on a pardonner aux autres, on peut se pardonner à soi. On peut se repentir. L’absence de colère envers les autres nous donne l’opportunité de nous recentrer sur nous-même et de réfléchir à nos propres fautes. Et enfin, selon si l’on est croyant ou pas, être pardonner pour nos erreurs, nos pêchés, nos fautes. Être purifier.

Alors je pense que même si ce n’est pas notre religion, on devrait tous en profiter pour repenser à tous ceux et celles qui nous ont blessé, irrité, énervé, agacé, qu’on a insulté, qu’on a envoyé péter, qu’on a eu envie de frapper, sans réfléchir à pourquoi ils ont provoqué tout ça, et leur accorder notre pardon.
Et vous savez quoi? Ça fait du bien! 🙂

« Le pardon ne change pas le passé; il élargit les horizons du futur. »
Paul Boese




Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s