Non classé

WTF?…

Vous vous souvenez, dans l’article les petites victoires… , je vous parlais d’un ex plan cul qui tentait un come back? Bon, alors je ne sais pas ce qu’il se passe, est ce un alignement des planètes? Mon karma qui s’améliore? Eux qui se rendent compte ô combien je suis fabuleuse? Toujours est-il que j’ai eu droit à un autre come back hier soir.

Laissez moi d’abord vous conter une belle histoire:

Il était une fois, une princesse (moi donc. Oui, une princesse, c’est un conte je vous ai dit!) qui allait boire un verre avec son meilleur ami un soir d’automne 2012. Ce soir là, elle fit la connaissance de Francky (par soucis de confidentialité, le prénom a été changé). Francky était un homme de 11 ans son ainé, grand, brun, l’air sûr de lui. La jeune fille pensa donc qu’elle ne l’intéressait pas.
Le lendemain, le meilleur ami dit à la princesse que Francky la trouvait mignonne et pleine de charme MAIS, attention, Francky n’était pas du genre à vouloir se poser. « Bien, encore un qui veut juste me sauter » se dit-elle. Plus tard, lors d’une soirée arrosé, Francky et la princesse se retrouvèrent dans un lit et Francky prit soin de la prévenir avant : « Ne t’attends à rien d’autre avec moi. Je veux pas me caser. ». La princesse accepta le deal et fit avec pendant un temps. Ils se voyaient uniquement le soir, quand Francky était bourré (oui, c’est un conte moderne!).
Au mois de janvier, ils partirent tous les deux rejoindre leur meilleur ami en Thaïlande. Elle pensait que, peut être, leur relation allait progresser. Au contraire, elle régressa! Francky préféra faire chambre à part et l’ignora pendant les 15 jours que durèrent le voyage. Sauf le dernier jour où ils furent extrêmement complices allant même jusqu’à se raconter des choses intimes de leurs vies.
Une semaine après leur retour, Francky proposa, une fois de plus, une partie de jambes en l’air à la princesse. Mais la princesse, qui n’était pas non plus complètement conne, l’envoya gentiment chier et n’eut plus jamais de nouvelles de Francky. Elle continua sa vie, rencontra plein de crapauds et fini tout de même par tomber sur une grenouille fort sympathique, avec qui la vie était simple. (Non, ils ne vécurent pas heureux jusqu’à la fin des temps et n’eurent pas beaucoup d’enfant. C’est un conte moderne on a dit!) FIN.

Hier soir, alors que j’étais tranquillement en train de glander devant un épisode de Giuliana & Bill, Facebook me notifia que j’avais un message. C’était Francky. Au début, tout va bien et je me dis qu’il va encore tenter de venir chez moi, comme à l’époque et que je vais me faire un malin plaisir à lui annoncer que je suis passée à autre chose depuis le temps et que je suis en couple et très heureuse. Cependant, une phrase retint mon attention, il me disait en gros qu’il avait fait le con et qu’il n’aurait pas du parce que je suis quelqu’un de bien.

Je me suis demandée s’il s’était inscrit aux alcooliques anonymes. Vous savez, une des premières étapes, c’est de s’excuser auprès des gens à qui on a fait du mal.
« Pas de soucis, je ne t’en veux point » lui répondis-je. J’ai largement eu le temps de passer à autre chose depuis janvier et puis le passé, c’est le passé (très perspicace!) et j’ai la capacité d’oublier facilement les personnes néfastes.
Mais le voila qui me demande de repartir à zéro, sur de bonnes bases. Oui pourquoi pas, soyons amis si tu veux. Non, j’ai mal compris. En fait, il me demande si je veux « sortir avec lui » …

Là, je me suis dit que c’était une blague. Ou qu’il avait beaucoup bu. Ou même qu’il avait pris une substance illicite encore inconnue à ce jour et qu’il était extrêmement perché parce que petit 1: On ne dit pas « veux tu sortir avec moi » passé 11 ans et petit 2: Non mais allo! Tu croyais que je m’étais enfermée dans un couvent pendant 9 mois en attendant que tu comprennes que je suis quelqu’un de bien (oui je me lance un peu des fleurs en même temps!)…

Et là c’est le moment où il faut faire de la peine: « Mais je suis avec quelqu’un » (sous entendu: je n’ai pas arrêté de vivre après toi, j’ai une vie!).
Même à travers l’écran, et Dieu merci, c’était à travers un écran et pas en face à face, j’ai pu sentir le malaise… Forcement c’est une situation inconfortable pour tout le monde! Plus pour lui quand même…
Et puis il s’est excusé, m’a envoyé un gros smiley qui pleure, a répété qu’il était con et qu’il avait loupé sa chance, qu’il était heureux pour moi si j’étais avec quelqu’un de bien même si, du coup, c’était balot pour lui, que je lui manquais et qu’il avait des sentiments pour moi.

Alors, je veux bien être gentille mais quand même, j’ai précisé qu’il avait été très clair dès le départ, qu’il ne voulait pas se caser et il m’a répondu que j’avais mal compris…
Moi, quand on m’ignore, je comprends qu’on ne veut pas de moi mais visiblement, chez certains de mes congénères, ça signifie le contraire…

Pour vous la faire courte, j’ai eu droit à une déclaration d’amour via Facebook après 9 mois de silence radio, venant de quelqu’un que j’avais complètement sorti de ma vie et de la part de qui je ne m’y attendais absolument pas… (Au lieu de passer la soirée avec mon Roger qui s’était endormi chez lui…)

Conclusion: Messieurs, il est clair que vous vous rendez compte de ce que vous aviez seulement une fois que vous l’avez perdu. Mais nous, contrairement à vous, une fois que c’est terminé, on ne revient pas dessus, on avance, on passe à autre chose, on vous oublie. Alors un come back au bout de deux mois passe encore, peut être qu’il vous reste une chance. Mais au bout de neuf mois, faut pas pousser mémé dans les orties quand même (surtout quand elle a pas de culotte!)! Non, on ne se morfond pas pendant des années parce que vous n’avez pas voulu de nous! Et quand vous réalisez L’ÉNORME erreur que vous avez commise en nous laissant partir, il est souvent beaucoup trop tard pour nous récupérer. Réfléchissez bien à deux fois avant de quitter quelqu’un parce que le célibat « c’est trop de la balle », « je veux pas me caser, je veux profiter », vous pourriez le regretter…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s