Non classé

J’aime pas le dimanche soir…

Le dimanche soir, c’est comme le lundi matin, c’est de la marde! Parce que c’est la fin du week-end et qu’on ne s’est pas reposé. Et parce que je sais pas vous, mais moi, c’est le moment où je me retrouve seule avec moi-même et donc, le moment où je cogite. Je pense à ce que j’ai fait, ce qu’on m’a dit, aux fous rires, aux coups de gueule, aux conseils qu’on m’a donné. Je pense aux gens que j’ai rencontrer, à ceux que je n’ai pas vu, ceux qui m’ont énervé, ceux qui m’ont émoustillé, ceux que j’ai croisé, ceux que je vois trop, ceux que j’ai envie de voir. Je pense aussi au travail, à l’argent, aux factures… En fait c’est un peu comme si toute la semaine, je rangeais dans un sac tous les trucs auquel j’ai pas envie de penser et que le dimanche, j’ouvrais ce sac pour faire le tri. Un peu comme avec les papiers administratif qu’on jette dans une boite et qu’il faut, à un moment, ranger. (Il est tout de même plus facile de trier ses papiers que ses pensées!)

J’admire les gens qui savent vivre au jour le jour. Moi j’ai été fabriqué sans cette option! Donc je me pose des questions. C’est totalement inutile et stérile pour certain sujet, je le conçois.

J’ai bien essayé de faire de la méditation, mais je n’arrive pas à faire le vide dans ma tête. Il y a toujours des pensées qui se tapent l’incruste. Elles surgissent, comme ça, et du coup je me disperse et je m’éloigne de la détente.
Il y a bien l’option fumer des joints, mais ça coute cher premièrement et j’ai constaté que ça amplifiait mon humeur du moment. Par exemple, si je vais bien, je deviens hilare. Si je vais mal, je me tape un bad. Autant vous dire que si je fume pour arrêter de penser, je penserais dix fois plus. (Ah oui et aussi parce que c’est illégal, bouh pas bien!) 

Et puis c’est fourbe le dimanche soir parce que vers 18h on est fatigué alors on se dit « cool, comme ça je me couche tôt! » mais non, non, non, on ne s’endort pas avant minuit, au moins (la preuve, il est 1h du matin et je suis en train d’écrire!)! Et on tourne et on cogite et ça nous empêche de dormir et c’est un cercle vicieux!

Donc je pense qu’il faudrait organiser des grosses soirées les dimanches soirs pour les gens comme moi (à moins que je sois seule à faire ce genre de chose et dans ce cas, j’appelle l’asile maintenant!). Ça nous éviterait de trop réfléchir et on enchainerait la semaine avec la tête dans le guidon mais pour une bonne raison! C’est pas fun ça comme idée? ^^

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s