Non classé

Fucking friday night…

Les faux plans, en règle générale, ça me gave. Mais les faux plans à 4h du matin avec une excuse toute pourrie genre « je suis bourré je peux pas venir… » de la part d’un… plan cul? pote? Enfin bref, d’un truc pas défini, ça me fout grave les boules!

Parce que bon, quand on a un mec, on sait à quoi s’attendre. Mais putain si même les plans culs deviennent des boulets incapables, moi je dis où va le monde!!! On ne leur demande qu’une chose, et ils ne sont même pas foutu d’aller jusqu’au bout (même énervée je fais des jeux de mots à chier!)
Surtout qu’à la base, j’avais rien demandé! Je passais une bonne soirée avec des copines et comme c’est vendredi, j’ai eu droit au petit message (oui, c’est la baise du vendredi!) me demandant abruptement ce que je foutais. 50 textos plus tard, après avoir tourné autour du pot, on s’est mis d’accord: ce serait chez moi. En fait il cherchait juste un endroit où dormir et puis tant qu’à faire, s’il pouvait tirer un coup en même temps, pourquoi s’en priver…
J’en conclus qu’il a trouvé plus près, mieux, ou qu’il dort réellement chez des potes, mais ça j’en doute.

En conclusion, on ne peut définitivement pas compter sur un homme, même pour du cul!

NB: Cet article est rédigé sous le coup de la colère, de la fatigue et je le regretterais probablement demain… Ou pas.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Fucking friday night… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s