Non classé

Parlons cru, parlons cul…

C’est dimanche, on a tous cuvé notre alcool de la veille parce que le samedi, c’est beuverie! Et que se passe-t-il le samedi soir? On sort, on danse, on discute, on boit, on rencontre des gens. Et plus si affinité…
Hier soir donc, je suis sortie, j’ai dansé (beaucoup), j’ai discuté (un peu), j’ai bu (trop) et j’ai fait plus si affinité (non pas à ce point là!). Un nouveau personnage fait son entrée dans mon monde. Il est charmant, plutôt sympathique mais je n’arrive pas à connaitre ses intentions. A première vue, je dirais qu’elles sont purement sexuelles. Mais, comme l’a dit mon ami Lætitia : « Pourquoi tu le préjuges comme ça? Tu ne le connais pas assez pour savoir. ». Effectivement une soirée en boîte et des messages toute la journée ne suffisent pas pour comprendre un homme (des dizaines d’années non plus cela dit!).

Le fait est que j’aimerais comprendre: si l’intention de certains est simplement de, excusez moi l’expression, tirer un coup, pourquoi ne pas le dire clairement? Parce que moi, en tant que fille, quand on m’envoie des messages pour me demander si j’ai bien dormi, qu’on me prend la main ou tout simplement qu’on essaye d’en savoir plus pour moi, je m’emballe et imagine le jour de mon mariage comme dans Bridget Jones je pense que c’est pour plus qu’une seule nuit. Pourquoi faire le « lover » si on sait qu’on ne veux pas plus? Je dirais même plus: Pourquoi faire tout ce cirque, dépenser temps et argent pour quelques minutes de plaisir? Personnellement, si je sais que la relation de durera pas plus qu’une nuit, je ne vais pas poser des tonnes de question à son sujet et je serai claire dès le départ. Pour parler crument, si je ne veux que du cul, je m’en fous du reste (oui j’aurai du être un homme!). Je préfère entendre un honnête « je ne veux pas m’engager, ne t’attends à rien de plus » (oui je peux l’assumer, je l’ai déjà fait!) plutôt que perdre mon temps à essayer de comprendre les choses.

Tout ça pour dire que j’aimerais bien savoir où je mets les pieds. Savoir si j’ai « le droit » de m’attacher ou si je dois me blinder (j’ai un petit côté control freak, je sais!), si je dois faire des efforts ou si je dois m’en taper le coquillard, si j’apprends à le connaitre ou pas!

En conclusion: Messieurs, soyez clairs! 

« L’horloge des femmes et celle des hommes dans l’amour n’ont pas les mêmes aiguilles. »
Alice Ferney

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s