Non classé

Le premier rencard…

Bien le bonjour!
Tout d’abord, je remercie Virginie qui m’a suggéré l’idée de ce post! 😉

Aujourd’hui, nous allons traiter un sujet important: le premier rendez-vous! Un moment charnière très angoissant qui définira la suite de la relation… ou pas!

Pourquoi ça nous stress autant? Plusieurs raisons: ça fait un quart de siècle qu’on a pas eu de rencard pour cause de célibat prolongé ou de longue relation qui vient de se terminer, et on ne sait plus comment ça marche; le garçon nous plait vraiment et on a peur de tout faire foirer dès le départ; tout simplement vous êtes comme moi et un rien vous angoisse!

Je ne sais pas comment ça se passe du coté des mecs, mais du coté des filles, c’est toujours une grande source de panique. Le stress commence dès l’invitation. Un simple SMS qui dit « Hey, salut! Serais-tu dispo pour un verre demain après le boulot? » ou encore « Salut toi! Je vais en ville demain, si tu veux te joindre à moi tu es la bienvenue » (ce dernier est un peu moins conventionnel mais acceptable en matière d’invitation à un premier rencard.). Premier réflexe : appeler les copines pour les informer et poser des tonnes de questions plus ou moins pertinentes comme :  » Qu’est ce que je réponds? »… Comme dirait Madame Sarfati « Eh beh tu dis oui! ».

Viens ensuite la question du « Qu’est ce que je vais me mettre? » parce que, les garçons sont un peu cons pointilleux, il ne faut pas en faire trop sinon on passera pour une snobinarde endimanchée (c’est juste un verre il ne va pas nous emmener au Ritz ou au Plaza et dans le cas contraire, il précisera!), mais pas non plus être à l’arrache totale sinon on sera considérée comme une … fille à l’arrache tout simplement. Et n’oublions pas que dans un cerveau d’homme, décolleté trop profond = salope, col roulé = coincée, bref, trouver la tenue adéquate est un premier stress à surmonter. Personnellement, j’y vais dans des fringues où je me sens bien (le pantalon trop serrer qui boudine c’est pas une bonne idée!) avec des talons compensés, ça passe toujours bien!

Deuxième point stressant : Et si on n’a rien à se dire?
Qui n’a pas connu ce rencard pourri où, une fois passées les banalités, on n’avait plus rien à dire à l’autre? Oui, ça arrive! Et dans ce cas là, deux options s’offrent à nous : soit on met fin au rendez-vous poliment, soit on est maligne et on a prévu le plan « Sex and the city »: une copine nous appelle pour nous informer qu’un malheur s’est produit, on joue la fille surprise et inquiète en hurlant : « Quoi? Tu dis qu’un malheur s’est produit? Oh mon dieu j’arrive tout de suite! » et on abandonne le gugus à la table en s’excusant! (NB: le garçon peut vraiment croire qu’on est parti pour une cause urgente et tenter de refixer un rendez-vous, dans ce cas là, on est dans la merde!).

Troisième point stressant: Et si en fait, c’est un psychopathe?
C’est plutôt rare mais avouons le, on se pose toujours la question (peut être parce qu’on est tombé que sur des tarés?). Donc, par mesure de sécurité, on choisi un endroit plein de monde, si on sort beaucoup et qu’on connait bien les serveurs d’un bar en particulier, on va dans ce bar et on prévient ses copines en donnant nom, prénom et numéro de téléphone du monsieur. On n’est jamais trop prudente! (NB: En général, tout se passe bien et c’est seulement au fil de la relation qu’on découvre le degrés de psychopathie de l’autre, malheureusement! Ben oui il va nous montrer le coté obscur dès le départ!)

Enfin, quatrième point stressant et non des moindre: On s’embrasse ou pas?
En admettant que tout s’est bien passé, il a complimenté notre tenue, on a discuté pendant des heures et il n’est pas psychopathe / schizophrène / à coté de ses pompes (à première vu!). Il nous raccompagne à notre voiture et là, ce vieux moment de flottement agrémenter de « Bon… c’était sympa, merci pour le verre… bon… bien… je vais y aller… » où on ne sait pas ce qu’il va se passer! Trop de suspens! On scrute le moindre geste, la position du corps, l’expression du visage pour y trouver un signe: on s’embrasse ou on se fait la bise?
Alors là je dis: ON LE LAISSE FAIRE!!! On laisse venir et on attend de voir s’il tend la joue ou s’il tend la bite s’approche lentement en nous posant les mains sur les hanches ou toute autre partie de notre anatomie qu’il a le droit de toucher bien entendu ! S’il nous embrasse: très bien affaire à suivre, on remonte dans sa voiture et on rentre chez soi en souriant bêtement, sans se poser de questions. S’il nous fait la bise, on ne se jette pas dessus pour lui rouler une galoche, on sourit et on ne se liquéfie pas tout de suite, on reste digne. On remonte dans sa voiture et on branche son kit main libre pour demander l’avis des copines! Non, plus sérieusement, on est en droit de se demander s’il a apprécié notre compagnie. Mais j’ai pu constaté que, de nos jours, les hommes font l’effort d’être galant et attendent le second rendez-vous avant de venir explorer nos amygdales (je vous avez pas dit que j’étais romantique comme fille?). Donc on rentre gentiment chez soi et, si tout s’est bien passé, on devrait recevoir un message du style « j’ai passé une très bonne soirée, à bientôt j’espère… » et là on peut sourire bêtement en attendant le prochain rendez-vous…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s