Non classé

Où sont passées les couillus ?

« L’homme est avant tout un lâche souvent préoccupé de trouver une excuse à sa lâcheté. »

Michel Bernanos

J’aime beaucoup cette phrase et je la trouve d’actualité. Il semblerait que les mâles de notre génération soient dépourvus de leurs attributs. Pas physiquement bien entendu mais l’expression « avoir des couilles » n’a plus aucun sens.  

Exemple concret n°1 : un individu, que nous appellerons Monsieur G, s’est bien amusé avec toi après une soirée pleine de mojito (beaucoup de mojito!), Monsieur G ne t’a plus jamais appelé ni donné signe de vie (je vous la fait courte hein!), Monsieur G revient comme une fleur au bout de 4 mois et s’étonne qu’on l’envoie chier! Monsieur G te croise en soirée et, au lieu d’entamer une discussion, reste dans son coin jusqu’à ce que tu partes, puis va se plaindre à tes amies que tu fais la gueule. Brève explication, il semblerai qu’il y ai eu quiproquo dès le départ. Toi, pleine d’amour et de compassion pour ton prochain, tu décides d’envoyer un gentil mail tout mignon et plein de smileys rigolos (pour qu’il comprenne que tu ne l’agresses pas!) pour dire que tu viens en paix… Monsieur G n’a pas compris qu’il fallait répondre et fait le mort encore une fois… Monsieur G n’a vraiment plus de cojones! Tu t’es même demandé si tu ne les avais pas embarqué avec toi suite à votre folle nuit, tu as cherché mais non, tu ne les as pas trouvé! 

Exemple concret n°2 : L’homme (si on peut encore l’appeler ainsi!) qui veut te quitter mais qui, au lieu de te le dire clairement, fuit et attends que tu lui fasses remarquer que, peut être il y a un soucis dans votre couple… Si c’est pas trop couillu ça comme réaction! 

Comme jamais deux sans trois, exemple concret n°3 : L’homme qui ne répond plus à tes messages alors qu’il est le premier à râler si tu ne l’appelles pas pour prendre de ses nouvelles. Tu lui envoies un message à 19h pour lui demander si ça va et qui te balance un pauvre SMS à 22h30 : « Je ne sais pas … je ne sais plus… il faut qu’on discute… » sans donner plus d’explication. Bien entendu il ne veut pas en parler de suite, il se laisse la nuit pour réfléchir, on ne sait jamais, s’il change d’avis entre temps… 

Bon, ok, le dernier exemple est un peu moins lâche que les autres, mais tout de même! On ne dit pas à quelqu’un qui n’a plus de clopes « il faut qu’on discute » à 22h30, c’est criminel! 

Comment remédier à ce problème, là est la question! Si quelqu’un a une idée qu’il nous la donne! Et s’il reste un homme un vrai, qui peut s’exprimer et ne pas fuir tel un petit animal peureux, qu’il nous envoie un signe!!!


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s